Comme à Ostende

Certainement la plus belle chanson, enfin elle l’est pour moi…

On voyait les chevaux de la mer
Qui fonçaient, la tête la première
Et qui fracassaient leur crinière
Devant le casino désert…

Rien que cela m’a fait voyager bien souvent… le reste aussi.